"Oxalate" de René-Marc Jolidon

SYNOPSIS

Un autrui côtoyé jadis, oublié hier et qu’on désapprendra demain.

Un appel, un cahier, un ami d’enfance hospitalisé après un long séjour en prison, il n’en fallait pas moins à Fred pour s’en retourner fouler sa terre natale. Cette ultime rencontre l’amène à refaçonner l’histoire de son ami Lorenzo autour des différents acteurs de ce destin sans gloire apparente. Angelo, Luigi, Alice et Gabi tous apportent une nuance à ce tableau qui ne demande qu’à faire sens. Un plongeon dans le passé qui ravive le sentiment du temps qui n’attend pas, de tous ces choix que l’on croit libres mais qui buttent aux contraintes qui jalonnent l’existence et qui confère à chaque parcours de vie une couleur si singulière.

INFORMATIONS 

264 Pages

Format 13×20 cm. Couverture épaisse avec doubles rabats.

Papier Premium Bouffant 90g.

ISBN 978-2-940647-01-9

Prix de vente public : 26.50 

Prix d’achat online : 26.50.- + 5.- pour les frais d’envoi = 31.50.- 

 Certaines formules de styles sont délicieuses, l’histoire accrocheuse et l’équilibre entre action et suspens psychologique réel et efficace. Même si l’histoire reste dramatique, les touches d’humour sont indéniables et subtiles. Parmi les formules que j’ai adorées : « Elle était voûtée comme une branche de saule et branlante comme du pudding », « Des histoires jetées en vrac, à l’occasion de fêtes à boire ou de déboires à fêter, et qui restent là, en suspension, invisibles et vivaces, dans l’air chargé d’alcool et de café moulu ». Et enfin, j’aime à tester un style en le déclamant, celui-ci j’aurai pu le lire à haute voix dans son intégralité.

Charlotte C.

L'auteur

Auteur jurassien basé à Yverdon. 

Sitôt son diplôme de médecin en poche, René-Marc Jolidon passe quelques mois par la case prison pour objection de conscience. Embastillé, il se sent pourtant libre et rêve d’Afrique. Entre 1984 et 1992, il effectue trois missions sur ce continent : Rwanda, Cameroun et Zimbabwe. Vingt ans plus tard, le médecin s’est assagi. Il écrit trois romans dont les décors sont puisés dans ses expériences et publiés à L’Âge d’Homme. En 2002, avec Comptes inrendus, il raconte le Cameroun. Zaccharie ou une histoire sans vie décrit l’enfer du Rwanda avant le génocide de 1994. Le Zimbabwe gangréné par la pauvreté, le racisme et le SIDA complètera cette trilogie africaine avec Le Cœur du Jacaranda. La boucle semble bouclée, mais d’autres combats ont réveillé son besoin d’écriture : Oxalate est le début d’un nouveau cycle d’ouvrages aux Éditions Romann.

Également disponibles en librairies